Menu Fermer

Tout savoir sur le crédit mariage

Le mariage est un moment important dans la vie d’un couple. Pourtant, l’organisation de cet événement requiert un budget conséquent qui pourrait décourager les amoureux. Heureusement, on peut recourir au crédit mariage pour le réaliser.

Financer son mariage avec un crédit mariage

On peut financer en totalité ou en partialité un mariage en contractant un crédit conso. Il s’agit d’un crédit mariage qui fait partie d’un crédit non affecté. Cette formule de crédit se particularise par l’absence des justificatifs d’utilisation des fonds de la part de l’emprunteur. Ce dernier pourra utiliser librement l’argent obtenu pour ses diverses dépenses. Celles-ci incluent, par exemple, la robe, le costume, la cérémonie, le traiteur ou les prestataires divers.

Par contre, un crédit affecté est lié à l’acquisition d’un bien ou de service. L’emprunteur est tenu de fournir un justificatif conditionnant l’obtention du crédit. Il peut être, par exemple, un bon de commande pour l’achat d’une voiture neuve. Pour le crédit mariage, l’emprunteur pourra décrocher jusqu’à 21 000 €. La durée du prêt varie selon plusieurs critères. Ces paramètres portent notamment sur la capacité de remboursement mensuelle.

Si on peut supporter des mensualités élevées, le crédit sera moins coûteux.

Déterminer le taux et le coût du crédit mariage

Quand on analyse les offres de crédit mariage, on doit prendre en compte son taux. Il est donc judicieux de comparer les Taux annuels effectifs globaux (TAEG). Celui-ci comprend le taux nominal ou le taux d’intérêts rémunérant l’organisme prêteur. Le TAEG inclut également divers frais relatifs au crédit comme les frais de dossier. Ces derniers sont généralement présents dans le cadre d’un prêt mariage. Cependant, certains établissements prêteurs n’en facturent pas.

En général, les organismes prêteurs proposant des TAEG bas se situent autour de 1 %. Ces taux ne sont applicables que pour les petites sommes. Ils sont également accordés pour les durées courtes (12 mois). Par ailleurs, le TAEG influence largement sur le coût total du crédit. Ce dernier dépendra également de la durée du crédit. Le coût total du crédit détermine le montant qu’on paiera réellement au final.

On doit choisir les durées courtes et les mensualités élevées pour minorer le coût du crédit.

Astuces pour faire une simulation d’un crédit mariage

Il faut d’abord faire un point exact sur ses besoins. En effet, il faut définir le montant du crédit qu’on peut emprunter pour le mariage. Pour cela, on effectue un inventaire précis des dépenses prévues. Il suffit d’utiliser un simulateur de budget de mariage disponible sur Internet. On doit aussi définir la durée de remboursement. De plus, il faut déterminer l’échéance qu’on pourra supporter chaque mois sans se ruiner.

La capacité de remboursement ou d’endettement d’un foyer doit être inférieure à 33 % de ses revenus. Il est conseillé de rester sous cette limite. À part cela, il faut comparer plusieurs offres de crédit mariage. Pour cela, il faut se rendre sur le site des banques en ligne et d’organismes de crédit. On pourra réaliser ses simulations seul sur Internet. Il suffit de remplir un formulaire sur le site de chaque organisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *