Menu Fermer

Que faut-il faire si le crédit sans justificatif est refusé ?

crédit sans justificatif

Le crédit sans justificatif peut être refusé pour diverses raisons. Quel que soit le motif du rejet, le souscripteur peut demander des explications complémentaires concernant son dossier. Par la suite, il est possible de trouver une voie de recours ou un autre alternatif à l’emprunt souhaité.

Comprendre la raison du refus du crédit sans justificatif

En cas de refus d’un crédit, le souscripteur dispose du droit de savoir la raison de cette décision. Il doit directement s’adresser à l’organisme de prêt pour poser la question. L’institution est tenue de lui transmettre le motif du rejet ainsi que le score qu’il a obtenu. La Commission nationale de l’informatique et des libertés ou CNIL devrait l’aider à disposer des renseignements qu’il lui faut. Le demandeur d’emprunt peut apprendre si jamais il figure dans FICP.

C’est le fichier des clients avec un incident de paiement. Dans tous les cas, le rejet découle généralement d’une estimation émanant du banquier. Le créancier refuse un prêt lorsqu’il pense que le requérant ne dispose pas de la capacité suffisante pour honorer le remboursement. Cette habilité est indiquée sous forme de score. S’il en formule la demande par courrier, le client sera informé par la Banque de France sur la notation qui le concerne.

Explorer les différentes voies de recours possibles

Le recours dépend du score, mais également du motif du refus de crédit. La personne concernée doit agir en conséquence. Si sa demande est recalée suite à une faible capacité de remboursement, il peut argumenter en apportant des détails sur ses revenus. De manière générale, les dettes ne devraient pas représenter plus du tiers du budget du ménager. La CNIL peut donner son appui en indiquant si le demandeur de prêt ne figure plus dans le fichier FICP.

Cela signifie que le client n’est pas un emprunteur à risque. Il a le droit d’exiger un retrait de cette liste si ses dettes ont été payées à temps. Il est essentiel de ne pas avoir d’antécédent d’insolvabilité. Un abonné qui a toujours honoré ses mensualités sans problème devrait le prouver. Dans certaines situations, il faut attendre de disposer d’un apport personnel suffisant avant d’entamer un projet. Il faudra retenter un crédit sans justificatif.

Envisager de souscrire à un autre type de prêt

https://www.credit-sans-justificatif.biz/ procure de précieuses informations concernant les prêts bancaires. Le site explique notamment les détails sur les financements accessibles à tous. Ce type d’emprunt est assez spécifique. Le créancier peut le refuser pour diverses raisons, mais cela ne signifie pas qu’elle est fermée à d’autres sollicitations. Le client peut toujours formuler une seconde requête en visant une offre différente. Il doit notamment préciser le motif de sa nouvelle souscription.

S’il s’agit d’un crédit immobilier, il faut appuyer la demande par un devis émanant d’une entreprise de construction. La même recommandation tient pour l’achat de voiture ou le paiement des scolarités. Le prêt étudiant bénéficie d’une certaine faveur puisque l’État se porte garant. Enfin, l’emprunteur a toujours la possibilité de changer de banque. S’il estime ne pas avoir le bon profil, le recours au service d’un courtier en crédit ou d’un conseiller financier devrait l’aider.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *